Des pages et des écrans (été 2016)

Une actualité estivale marquée essentiellement par tout un ensemble de parutions ainsi que par une participation (modeste) aux Rencontres d’Arles avec la projection de mon travail sur les limites de Shanghai pour la Nuit de l’Année.

Mais procédons par ordre d’apparition :

Mi-juin, parution du numéro 11 de la revue ELSE, éditée par le musée de l’Elysée à Lausanne, avec la présentation d’un portfolio reprenant mon travail sur le Japon après la catastrophe de mars 2011, et présentant quelques images inédites, jamais exposées, ni projetées. Le comité éditorial de la revue est composé de Tatyana Franck, directrice du musée de l’Elysée, mais on y retrouve aussi Jean-Hubert Martin, Martin Parr ou Erik Kessels. Pour ma part, c’est Claude Hudelot qui a proposé mon travail.

 

L1150426-M.jpgAlbum photo, Kesennuma, 気仙沼市, préfecture de Miyagi, 30 août 2011 © Thierry Girard

Fin juin, parution de mon vingt-quatrième livre (sans compter les ouvrages collectifs ou les ouvrages non strictement photographiques comme les neuf monographies cantonales d’Eure-et-Loir…).

Salle des fêtes, publié par les éditions Loco, est le résultat d’une résidence d’artiste dans les Ardennes réalisée à l’initiative de Claude d’Anthenaise, conservateur du musée de la Chasse et de la Nature, et a reçu pour sa publication le soutien de la fondation François Sommer. Dans la continuité de Paysages insoumis (également publié chez Loco en 2012), mais en s’appuyant sur une autre manière d’interpréter le rapport à l’Histoire, ce nouvel opus évoque le territoire de la sale défaite de 1870. Il sera présenté en avant-première aux Rencontres d’Arles (une signature est prévue à la bourse du travail), mais ne sera disponible en librairie qu’en septembre au moment où l’exposition éponyme sera présentée au musée de l’Ardenne à Charleville-Mézières (29 septembre – 4 décembre) avec le soutien du musée de la Chasse et de la Nature. Je reviendrai plus longuement sur ce travail dans un billet ultérieur.

 

BV025-1A493 copie.jpgSaulmory, Meuse, mars 2015 © Thierry Girard

BV038-1B596 copie.jpg Beaumont-en-Argonne, Ardennes, mars 2015 © Thierry Girard

BV013-1A217 copie.jpgMouzon, Ardennes, janvier 2015 © Thierry Girard

Début juillet, présence aux Rencontres d’Arles avec ma participation à la Nuit de l’Année (7 juillet) par la projection d’un montage vidéo (réalisé par mon ami Jean Desmaison) sur l’un de mes projets chinois.
Shanghai • The Last Station est un essai photographique sur les limites de Shanghai et s’articule autour de deux principes : reconnaître les lisières mouvantes de cette ville en explorant les territoires anciennement ou nouvellement conquis, tels qu’ils apparaissent au bout de chaque ligne de métro (la carte du métro a elle-même une forme tentaculaire, à l’image de cette ville-léviathan) ; et se donner comme challenge de dessiner un portrait “juste“ de chaque last station en une seule journée de travail. Une errance urbaine de l’aube au soir, chambre grand format sur l’épaule…La première partie de ce travail avait fait l’objet d’un billet précédent de mon blog (à lire ici) après une exposition conjointe de l’artothèque de Vitré et de l’institut Confucius de Bretagne en 2011. Le montage qui sera projeté à Arles intègre les photographies (totalement inédites) de 2012.

Ce choix de Sam Stourdzé et d’Aurélien Valette, responsable de la Nuit de l’Année, va sans doute m’amener à m’occuper un peu mieux de ce projet dont j’ai négligé l’exploitation, non pas par manque d’intérêt (au contraire), mais parce qu’il devait se nourrir d’une troisième partie (les tentacules du métro ne cessent de pousser) qui n’a pu se faire comme je l’espérais.

 

SH231-1A-M.jpgShanghai, North Jiangyang Rd, Line 3 North, 2012 © Thierry Girard

SH238-2A-M.jpg
Dancers at rest, Shanghai, North Jiading Rd, Line 11 bis North, 2012 © Thierry Girard

Début juillet également, parution dans la revue croate  Zivot umjetnosti des actes du colloque tenu à Zagreb l’année dernière et auquel j’ai participé avec la présentation de mon travail sur le Danube. Sandra Krizic a repris une bonne partie de mon billet de blog consacré récemment à ce travail (billet lui-même issu de la communication que j’avais faite alors) et souhaite accompagner ce texte d’une vingtaine de photographies. Malheureusement, cette belle revue ne sera disponible qu’en croate (avec, je crois, un résumé en anglais).

5732807 copie.jpg
Vukovar, Croatie, janvier 1999 © Thierry Girard


Courant août, parution d’un premier volume de mon very early work sur Londres aux éditions Café Royal Books. Lorsque Craig Atkinson a reçu mon billet de blog consacré à ce travail, (East End London ’76), il m’a immédiatement proposé de publier dans sa collection, spécialisée dans une photographie en grande partie dédiée à l’évolution de la société britannique dans les années 60 à 90. On y voit plus les pauvres, les déshérités ou tout simplement les gens ordinaires que les riches, on y voit beaucoup aussi la casse industrielle et la transformation urbaine de ces années-là. Dans la grande tradition du social landscape de la photographie britannique, et d’une revue comme Creative camera. À l’aune aussi du cinéma de Ken Loach et de bien d’autres… La plupart des photographes publiés sont britanniques, certains sont très connus (Simon Roberts ou des early works de Martin Parr), d’autres davantage connus des gens qui s’intéressent plus précisément à la photographie d’outre-manche (Homer Sykes, qui publie très régulièrement, Patrick Ward, Jeremy Sutton etc.). L’objet est modeste par sa pagination et sa taille, et s’apparente plus à un zine qu’à un livre, mais les 200 exemplaires publiés pour chaque volume sont vite épuisés et deviennent souvent collectors. Je suis ravi que mon tout premier travail trouve sa place dans cette collection. Un second volume doit paraître en octobre et un troisième en février 2017.

 

GB0039-7F169.jpgBargain shop in Hackney, East End, London, 1976 © Thierry Girard

GB0063-4D-Rec.jpgFemale stripper in Dalston, East End, London, 1976 © Thierry Girard

Pour terminer ce billet, je n’oublie pas de mentionner ma présence au mois de juin dans deux colloques, l’un à Venise, les 16 et 17 juin, autour de la photographie de paysage. Colloque organisé par l’université d’architecture (IUAV) de Venise avec la collaboration du CNRS et la participation de l’ENS Paris-Belleville et de l’ENSP Versailles. J’y retrouverai Monique Sicard, Frédéric Pousin, Raphaële Bertho, Philippe Bazin, Guido Guidi etc. L’autre colloque se tient à Paris, le 21 juin, au ministère de l’Environnement et sera dédié à l’évolution des observatoires photographiques du paysage : j’y ferai pour chacun une communication sur mon observatoire des Vosges du Nord.

 

OPP308-2A-L copie.jpg ONPP des Vosges du Nord, Bitche, Moselle, novembre 2015 © Thierry Girard

__________________________________
Textes et photographies © Thierry Girard 2016

 

Advertisements

About this entry