Hop-là ! C’est reparti !

Hop-là, comme on dit en Alsace ! J’avais prévu en début d’année d’écrire une newsletter qui, à force d’être repoussée, s’est retrouvée prisonnière du confinement : une résidence au Mexique reportée à l’année prochaine, des conférences, des interventions, des expos annulées ou décalées, des sessions de prises de vue concentrées sur la fin de l’année, tout ce qui était initialement annoncé devenait caduc, alors, comme tout le monde j’ai pris mon mal en patience. Mais je ne me suis pas contenté de rêver en attendant des jours meilleurs. J’ai lu, j’ai écrit et j’ai préparé cette rentrée qui s’avère particulièrement chargée, entre ce qui était déjà prévu pour la fin de l’année (et même au-delà, 2021 c’est tout de suite) et de nouveaux projets qui sont nés pendant ces mois d’attente.

Du côté des expositions


Une sélection de mon travail sur Iaşi (cf. mon billet de blog : Iași, dérives urbaines) sera présentée au Quadrilatère de Beauvais dans le cadre des prochaines Photaumnales, tandis que mon Journal [ non confiné ] de la pandémie a donné à Gilles Verneret l’idée d’une exposition collective à la galerie Le Bleu du ciel à Lyon autour de la question du confinement et la manière dont les photographes y ont répondu.

• FLUX – Le discret et le continu / Le Quadrilatère, Beauvais / 19 septembre 2020 – 3 janvier 2021


• Les 55 jours de Pékin ou l’art du confinement / Galerie le Bleu du ciel, Lyon / 2 octobre – 21 novembre 2020

L’un des 13 montages texte / image qui sera exposé au Bleu du ciel



Journal [ non confiné ] de la pandémie en trois billets de blog :
https://wordspics.wordpress.com/2020/05/13/journal-non-confine-de-la-pandemie-•-vol-iii-26-avril-11-mai-2020/

https://wordspics.wordpress.com/2020/04/27/journal-non-confine-de-la-pandemie-•-vol-ii-7-25-avril-2020/

https://wordspics.wordpress.com/2020/04/24/journal-non-confine-de-la-pandemie-•-vol-i-19-mars-6-avril-2020/


Du côté des projets

Après des repérages effectués très récemment, je commence cet automne un nouvel observatoire photographique du paysage sur la zone tampon de la baie du Mont Saint-Michel : de Cancale en Ille-et-Vilaine à Granville et Chausey dans la Manche en passant évidemment par la baie et le mont, mais aussi par les territoires ruraux au Sud et à l’Est de la baie. Cette première campagne de prises de vue devrait se poursuivre jusqu’au printemps 2021.
Magnifiques paysages et magnifiques lumières espérées pour ce troisième observatoire qui se rajoute à celui, historique et toujours d’actualité, du parc naturel des Vosges du Nord (initié en 1997), et à celui, malheureusement interrompu, du département de l’Aude (2011-2014).

Repérages août 2020 • L’embouchure de la Sélune dans la baie du mont Saint-Michel à la pointe du Grouin du Sud, Vains-Saint Léonard, Manche © Thierry Girard
Repérages août 2020 • Le rocher de Tombelaine et le mont Saint-Michel depuis les dunes de Dragey, Manche © Thierry Girard
Repérages août 2020 • Sur l’île de Chausey, Manche © Thierry Girard
Repérages août 2020 • Randonneurs s’apprêtant à faire le tour du mont Saint-Michel © Thierry Girard

Ces photographies ne sont pas de futurs points de vue d’OPP, juste une invitation à revenir au plus vite…

–––––––––––

Mon travail sur Belfort (que je présentais brièvement dans ma précédente newsletter) se termine. Il s’intitule à ce jour “Tous les chemins mènent au lion”. J’achèverai bientôt le sixième cheminement entre les différentes collines autour de Belfort et le centre ville. Nous travaillons déjà sur l’exposition qui aura lieu à Belfort à la Tour 46 et qui sera inaugurée fin février ou début mars 2021. Il y aura en même temps une mini-rétrospective qui occupera en fait six belles salles de la fondation Fernet-Branca à Saint-Louis (Haut-Rhin). J’y montrerai six ou sept séries différentes, dont deux séries inédites sur le Japon et l’un des cheminements de Belfort. Un catalogue commun aux deux expositions devrait être édité à l’occasion.

Quadriptyque extrait de la Voie 3 • Depuis le fort de Méroux jusqu’à la citadelle en passant par le bois de la Brosse et le fort des Basses Perches






“ Tous les chemins mènent au lion“ © Thierry Girard 2018-2020

––––––––––––

Sinon, je garde au chaud les repérages que j’ai faits à Hong Kong, Taipeh et Oran l’hiver dernier, en attendant de pouvoir reprendre le chemin de ces villes (ou d’autres). Peut-être une sélection à venir sur ces trois villes, prochainement dans un billet de mon blog principal…

Du côté des choses imprimées

En attendant la sortie du second tome (revu et augmenté) des Actes du colloque Penser / Créer avec Fukushima (tenu en juin 2014… sortie prévue en mars 2021 pour le dixième anniversaire de la triple catastrophe), j’ai reçu en juin dernier les Actes du colloque de Venise… de juin 2016, intitulé PhotoPaysage (Il paesaggio inventato dalla fotografia), colloque sous la direction de Malvina Borgherini et Monique Sicard. Les Actes, publiés par Quodlibet, sont uniquement en italien, mais les photos et les illustrations n’ont pas de barrière de langue.

J’ai reçu également, juste avant le confinement, mon exemplaire du Poivert, 50 ans de photographie française. 

J’ai participé aussi avec un grand bonheur au meilleur divertissement du confinement, celui imaginé par Eric Tabuchi et Nelly Monnier qui ont sollicité via Facebook toute une tripotée de photographes auxquels ils ont demandé d’intégrer dans leurs propres images diverses vignettes représentant Eric et Nelly… Le premier tirage de Décor-Export, l’ouvrage publié chez Poursuite éditions avec une large sélection des différentes contributions a été très vite épuisé. Un second tirage a été entrepris aussitôt.

Ma contribution au projet Décor-export à partir de la photo de Salle des Fêtes


Et aussi…

Trois rendez-vous d’automne : 

Pour les Lillois et les gens du Nord, je participe à une séance de signature de livres à l’institut de la photographie le dimanche 27 septembre. Je serai présent pour Le Monde d’après  édité chez Light Motiv par Eric Le Brun.


Pour les Arlésiens et les gens du Sud, à l’invitation de Paul Pouvreau, je ferai une conférence-projection à destination des étudiants de l’ENSP le mardi 20 octobre, et cette conférence sera ouverte au public.

Pour les Alsaciens et les Mosellans, rendez-vous à la maison des châteaux à Obersteinbach (Bas-Rhin) le 3 novembre à 18 h pour la projection du film de Daniel Quesney sur l’OPNP et la présentation de mon exposition itinérante sur l’OPP des Vosges du Nord, organisée par le Parc naturel régional des Vosges du Nord.

Si tout va bien (Sainte Covide, priez pour nous !), la prochaine newsletter sera éditée début 2021 avec, je l’espère, plus de précisions sur les expositions à venir et nombre de projets éditoriaux.

© Thierry Girard 2020


About this entry